Toujours engagés – pour des conditions-cadre optimales Home Politique Transport de personnes

TAGS: OFT, Confédération, Terminal de car, Multimodalité

TRANSPORT DE PERSONNES, 22.02.2018 | AUTOR: André Kirchhofer

Autocars longue distance: Concept pour les gares routières national à la place de basses-cours!

Consécutivement à la décision hâtive prise par la Confédération au sujet des autocars longue distance, le besoin d’agir va croissant quant à l’aménagement de gares routières modernes et multimodales. Un concept national de la Confédération est impératif, tout comme il a été proposé par l’association suisse des transports routiers ASTAG. A contrario, l’exploitation de lignes d’autocars avec des arrêts improvisés dans un no man's land est totalement contre-productive.

Depuis des années, l’association suisse des transports routiers ASTAG s’engage pour une coopération conviviale, efficiente et la plus respectueuse possible de l’environnement entre tous les modes de transport (route, rail, voie navale, voie aérienne). En font également partie des itinéraires rationnels pour les autocars longue distance. Cependant, la condition sine qua non repose sur une infrastructure adaptée des gares routières, tout comme la discussion actuelle relative aux nouvelles lignes d’autocars longue distance le reflète manifestement.

C’est la raison pour laquelle, l’ASTAG retient qu’il est urgemment nécessaire que la Confédération fasse en sorte de faire avancer l’aménagement de gares routières. Le but est de réaliser une chaîne de transport ininterrompue pour l’acheminement des passagers qui prennent l’autocar afin d’éviter les tracasseries. Le changement de correspondance des autocars longue distance, respectivement des autocars de tourisme privés, pour d’autres moyens de transport (rail, cars régionaux, taxis, voitures de tourisme) doit être possible aux points modaux centraux y relatifs sans longues distances à parcourir, ni perte de temps. Il est heureux que le président central de l’ASTAG, Adrian Amstutz, ait déposé une intervention pour un concept de gares routières national qui a été approuvée par le Conseil national (motion 18.3001). La motion passe maintenant au Conseil des Etats.

En revanche, l’approbation précipitée relative aux trois concessions pour les autocars longue distance au travers de la Confédération est hautement contre-productive. Au lieu de constituer le socle d’une claire stratégie nationale pour une infrastructure conviviale et multimodale, le transport en cars en Suisse commence par un réseau d’arrêts peu séduisants, voire improvisés. Dans plusieurs villes, des «arrêts“ se situent sur des carrefours routiers décentralisés difficilement accessibles avec les transports publics. Un aménagement standard adéquat fait défaut. «L’image des lignes d’autocars longue distance en pâtira», craint Adrian Amstutz: «Voici pourquoi l’ASTAG continuera à s’engager pour un système de transport global qui correspond aux besoins de la clientèle et inclut une infrastructure moderne – afin que les autocars longue distance aient aussi un bel avenir devant eux!»


Autres informations

Dr. André Kirchhofer

Vice-directeur
Téléphone +41 31 370 85 21 | Mail


En accord avec le thème