Nos connaissances – exclusivement pour nos membres! Home Connaissances ACTUEL: Coronavirus

ACTUEL: CORONAVIRUS, 30.05.2020 | AUTOR: André Kirchhofer

Branche des autocars privés: redémarrage après le confinement – des voyages en car sûrs grâce à un concept de protection détaillé

Le redémarrage du tourisme et de la gastronomie offre à nouveau des perspectives à la branche suisse des autocaristes. Depuis mars, la plupart des flottes de véhicules étaient immobilisées suite aux restrictions étatiques dues au coronavirus. Dès aujourd’hui, des buts d’excursions sont à nouveau accessibles au moins en Suisse et pour des groupes fermés. Afin d’assurer la sécurité des voyageurs, un concept détaillé de protection, élaboré par l’Association suisse des transports routiers ASTAG, sera appliqué.

Downloads

Communiqué de presse (PDF)

 

La branche privée des autocars est prête pour les voyages commandés, les excursions journalières et les vacances en Suisse. Après la réouverture des offres touristiques, des établissements gastronomiques, des magasins et des écoles, les autocaristes suisses se réjouissent d’accueillir de nombreux clients. Jusqu’ici, les flottes de véhicules étaient largement immobilisées à cause de semi-confinement. En effet, si les voyages en autocar restaient officiellement autorisés, les destinations manquaient tout simplement suite aux restrictions fixées par les autorités (fermeture des frontières et des installations touristiques, interdiction d’organiser des événements, etc.). Mais dès aujourd’hui, les perspectives de réservation pour des voyages en Suisse existent à nouveau. 

Pas de restriction juridique pour les voyages en autocar!

La priorité absolue reste la santé des voyageuses et des voyageurs ainsi que du personnel roulant et des accompagnants. La contamination par le COVID-19 doit rester aussi minime que possible, sachant qu’outre l’attractivité accrue qu’ils présentent désormais pour un public plus jeune, les voyages en car sont surtout très appréciés des personnes plus âgées. C’est pourquoi l’Association suisse des transports routiers ASTAG a élaboré un concept de protection détaillé pour la branche des autocaristes dont les points les plus importants sont entre autres le nettoyage régulier des véhicules, la désinfection de tous les points de contact, le respect de la distance ainsi que l’hygiène personnelle des mains. «L’ASTAG, son groupe professionnel Car Tourisme Suisse, ainsi que toutes les entreprises d’autocars du pays mettent tout en œuvre pour garantir la plus grande sécurité possible» relève le président central de l’ASTAG Adrian Amstutz.

Il est important de relever que selon l’article 7c de l’ordonnance 2 sur le COVID-19, l’interdiction de rassemblement pour les groupes de plus de 30 personnes s’applique à «l’espace public». Les voyages en autocar avec plus de 30 personnes, dont le transport d’élèves, n’ont pas lieu dans l’espace public et ils sont donc autorisés. Par contre, pour ce qui est des restaurants, il convient de respecter les dispositions de la branche de la gastronomie.

Une checklist détaillée pour la sécurité des voyageurs

Avec le concept de protection de l’ASTAG, la branche des autocaristes répond complètement aux recommandations de l’office fédéral de la santé publique OFSP, et malgré des efforts supplémentaires considérables liés à des surcoûts, les directives en matière d’hygiène et les règles de distanciation sont respectées au mieux.  

Pour cela, la branche se base sur une checklist approfondie avec des mesures très détaillées. Grâce à cela, les clientes et les clients peuvent faire entière confiance aux autocaristes, que ce soit pour des excursions d’un jour, des voyages de plusieurs jours ou des voyages de vacances. La sécurité et le bien-être des voyageurs restent au centre pour des voyages représentant de vrais moments de plaisir en Suisse et peut-être bientôt également à l’étranger. Heinrich Marti, membre du comité de gestion de l’ASTAG et lui-même autocariste en est convaincu: «la branche est parfaitement bien préparée et elle se réjouit d’accueillir à nouveau des voyageurs!»