Home

NOUVEAUTÉS, 31.03.2020 | AUTOR: André Kirchhofer

Entretien des canalisations: un travail sécurisé même en cette période de coronavirus – donc pas de raison de repousser les commandes!

La garantie de la situation d’hygiène en Suisse dépend également d’une évacuation fonctionnelle des eaux usées. L’entretien des canalisations ne doit donc pas être négligé. Dans cette situation de crise actuelle, les communes et les villes sont appelées à agir. En effet, et dans l’intérêt de la population et de l’environnement, il ne faut pas repousser inutilement les travaux.

Downloads

Communiqué de presse (PDF)

Le maintien fiable et sûr de l’approvisionnement et de l’enlèvement des déchets est un défi décisif dans la situation de crise actuelle. Et le fonctionnement intégral du réseau des canalisations doit être assuré dans toute la Suisse sans quoi les mesures d’hygiène de la Confédération ne peuvent pas être respectées.

L’Association suisse des transports routiers ASTAG, qui représente également la branche d’assainissement des canalisations avec son propre groupe professionnel Technologie d’assainissement, lance donc un appel pressant aux villes et aux communes. Les travaux d’entretien et de renouvellement doivent et peuvent sans autre être poursuivis – sans risque accru. Les entreprises et les professionnels de la technologie d’assainissement disposent des connaissances spéciales et des compétences nécessaires pour pouvoir assurer l’entretien des canalisations sans risques supplémentaires pour les employés. Pour cela, l’équipement de protection individuelle (EPI) ainsi que les mesures de protection correctes sont indispensables. «Les membres de la branche prennent la situation au sérieux», assure Daniel Nater, président du groupe professionnel ASTAG Technologie d’assainissement: «La santé des personnes et des gens est absolument prioritaire– aujourd’hui plus que jamais».

Prévenir pour protéger l’environnement et la population  

Il est bien évident que les entreprises de la branche d’entretien des canalisations respectent strictement les recommandations de l’office fédéral de la santé publique OFSP et l’information au personnel de l’exploitation et de l’administration est garantie tout comme l’application des mesures ordonnées. A l’inverse, la branche attend cependant une communication ciblée, objective et franche de la Confédération. Il convient en effet de préciser à l’attention des autorités, des institutions publiques, des administrations ainsi que des privés que les travaux d’entretien des canalisations sont particulièrement importants, surtout maintenant, sans quoi on risque le cas échéant des obstructions, le refoulement des eaux usées dans les bâtiments, une pollution des eaux ainsi que des dommages consécutifs qui pourraient avoir des répercussions catastrophiques dans l’état actuel. Tous les hôpitaux, toutes les entreprises et les ménages en Suisse sans exception ainsi que la nature dépendent de façon essentielle du bon fonctionnement des canalisations et des égouts. De plus, des réparations ultérieures pourraient être coûteuses en temps et en argent. 

C’est pourquoi le groupe professionnel Technologie d’assainissement de l’ASTAG invite à entreprendre immédiatement les travaux nécessaires dans l’intérêt de la population. Outre la protection impérative de la santé et de l’environnement, les pouvoirs publics peuvent également ainsi apporter une contribution importante au maintien des emplois dans cette période de crise, sachant que le budget pour ces travaux a très souvent été déjà adopté dans de nombreuses communes et villes.   «L’entretien des canalisations est indispensable et il serait faux d’attendre suite à des craintes injustifiées», indique Daniel Nater.